L’impact des krachs boursiers sur la croissance économique

Le monde a déjà connu près de quatre Krachs. A la suite de ces derniers, un bouleversement économique est observé. Quels sont les différents impacts des krachs boursiers sur l’économie ?

Le krach boursier entraine une baisse de crédit auprès des banques

La bourse et l’économie sont deux secteurs parallèles qui dépendent l’un de l’autre. Lorsque le doute s’installe, le krach de la bourse crée une réticence au niveau des investisseurs. Dans ce cas, les fonds ne circulent plus bien. Les entreprises ne fonctionnent plus correctement. Même les banques ont du mal à faire des prêts. Cela s’explique par l’incertitude du payement par les débiteurs. Toutes les activités sont en chute libre.
Les banques sont obligées de se préserver elles-mêmes. Ainsi, elle priorise leur état financier et durcit les conditions aux prêts. Parfois, ces conditions impliquent une augmentation du taux d’intérêt. Cet état de choses augmente le taux de chômage dans les pays. Le manque de financement entraine une paralysie générale des activités. Les pays à faible pourcentage de PIB tombent vite dans un dysfonctionnement. Le taux de pauvreté monte vertigineusement dans le pays. Quand il y a un krach boursier, la crainte s’installe dans le cœur des populations averties.

Le krach à des répercussions sur l’économie de l’état

Les charges sociales obligatoires ne peuvent être honorées par la population. Cela est dû à la décroissance de l’économie dans le pays. Pour mettre en place son budget, l’Etat fait certaines prévisions. Cette dernière est basée sur les taxes d’impôts, les frais fiscaux et autres. Le devis annuel est basé sur le taux de croissance économique. Les entreprises et les ménages sont les piliers du PIB. Si ces deux sont affectés négativement, l’économie du pays prend un grand coup. Ainsi, le budget annuel de l’Etat tombe à l’eau.
La situation s’aggrave lorsque la politique budgétaire est mise en place. Ce dernier amène les pays à s’endetter d’avantage. Tant que la situation n’est pas réglée, l’économie de l’Etat sera en chute libre. Les krachs boursiers sont à l’origine des grandes crises économiques. Les différentes subventions ne suffisent parfois pas pour un retour à l’équilibre.