Motorisation de portail : comment procéder ?

Envisagez-vous de motoriser votre portail afin de gagner en sécurité ? Il est tout à fait possible de réaliser un tel projet sans avoir recours à un professionnel en la matière. Vous pouvez suivre ces quelques conseils pour procéder à l’installation d’une motorisation de portail.

Le cas d’un portail coulissant

Pour l’installation d’une motorisation de portail coulissant, deux éléments importants sont à prendre en compte. Il s’agit de la dalle béton et la hauteur du positionnement moteur. Votre dalle béton doit être bien réalisée. C’est la dalle béton qui va supporter l’ensemble moteur. C’est pour cette raison que vous devez de façonner correctement la dalle béton. Il est possible de corriger la partie horizontale à quelques niveaux près. Pour y parvenir, il faut vous servir des fixations de la plaque support moteur.
Il faut aussi accorder une attention particulière à la hauteur du positionnement de votre moteur. Il faut veiller à respecter la distance qui doit séparer les dents du pignon de votre moteur et les dents des crémaillères. Pour éviter de faire taper les dents du pignon contre le rail de crémaillères les dents, il ne faut pas positionner votre moteur trop haut ni trop bas.

Le cas d’un portail battant

Si vous voulez installer votre motorisation portail battant, il faut calculer la distance séparant les gonds de l’arrête de la face intérieure du pilier. Cette distance vous permettra de trouver la distance de déport par rapport à l’arrête du pilier, nécessaire pour placer la patte de fixation du moteur.
Ce n’est qu’après ce travail que vous allez percer les trous. Après avoir percé les trous, il procéder à l’insertion des vis de fixation. Mais tout d’abord introduire les chevilles adaptées. Certains modèles de moteur n’obligent pas le calcul de distance. Néanmoins, il faut respecter les indications dans tous les cas.