Quelles sont les causes de divorce ?

Le divorce est un fait devenu très courant dans nos sociétés. Il est ce qui marque la fin d’une union. Dans certaines sociétés traditionnelles, le divorce n’est pas admis. Il l’est quand même dans les sociétés de droit où il est encadré par des textes. Le divorce peut survenir pour diverses raisons. Ces raisons peuvent être communes aux deux ex-époux ou relatives. Lisez cet article pour en savoir plus. 

Les causes communes de divorce 

Les causes du divorce sont de divers ordres. Elles peuvent être communes. C’est généralement ce qu’on remarque. Il faut voir ce site pour faire aussi le constat. Il est vrai que, quand deux personnes s’engagent à vivre ensemble, elles le font pour le meilleur et pour le pire, et ce, en ignorant ce que réserve l’avenir. Cette union installe deux différents comportements dans le foyer. Elle met à l’épreuve deux différentes cultures. À un moment donné, le comportement de l’un devient insupportable pour l’autre. Généralement, au titre des causes communes de divorce, on retrouve le manque de communication et de confiance. Quand les deux personnes engagées à vivre ensemble ne se partagent plus toutes entre elles, la confiance disparaît. Quand il n'y a pas de communication entre les deux époux, le silence qui y règne cède toujours sa place au divorce. Il y a également l’infidélité et la violence conjugale qui cause généralement le divorce de plus d’un couple.

Les causes relatives de divorce 

Il y a des évènements ou des faits qui causent relativement le divorce. Il s’agit du divorce qui survient du fait d’un époux. C’est le cas de la jalousie. Il y a des fois où la jalousie devient une cause de divorce. Si elle est maladive, l’autre conjoint n’hésite pas à demander le divorce. C’est un mal qui touche beaucoup la gent masculine. À côté de la jalousie, il faut également noter la cruauté. La cruauté de l’un oblige parfois l’autre époux à demander le divorce. À ces causes relatives s’ajoute l’absence répétée d’un conjoint. Quand un conjoint s’absente régulièrement, il n'honore plus ses obligations conjugales. Et cela est un motif irréfragable de divorce.